Problème de "tirage"

 

Dans le cas du mauvais fonctionnement d'un poêle, il faut déterminer si  le problème vient de l'appareil en lui-même ou du conduit (manque de tirage). L'origine du problème est forcement dans les des points ci-dessous :

 

Points à valider concernant le poêle :

  • Assurez-vous que le déflecteur est bien en place et qu'il ne bloque pas le passage des fumées (il aurait pu bouger dans le transport ou ors d'une opération d'entretien).
  • Vous êtes-vous bien assuré lors du montage, qu'aucun corps étrangers n'est tombé dans la buse d'évacuation des fumées.
  • l'air comburant est-il disponible en quantité suffisante ? Que ce soit en connexion directe ou indirecte. Une quantité trop faible de comburant génère automatiquement une mauvaise combustion. Attention, dans certains cas une amenée d'air n'en ai pas une. En effet, selon son orientation en fonction du vent (ou autre), elle peut au contraire créer une dépression dans le poêle...
  • le bois utilisé doit avoir une humidité < 18%
  • dans certains cas, il peut être nécessaire de laisser la porte ouverte lors des phases d'allumage (20 premières minute), jusqu'à ce que le corps de chauffe soit monté en température.

 

Déterminer le tirage du conduit : 

La dépression des fumées (tirage) c'est l’aptitude du conduit à évacuer les produits de combustion. « Le conduit de fumée est le moteur de l’installation, c’est lui qui conditionne le fonctionnement de l’appareil ».

  • la dépression des fumées se mesure avec un déprimomètre, en sortie de poêle
  • cette mesure s'effectue le poêle en fonctionnemente
  • en général, les poêles à bois standard nécessite un tirage entre 12 et 15 Pa

Cette mesure est simple à réaliser et permet immédiatement de déterminer l'efficience, ou pas, d'un conduit de fumée.

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

0 commentaire

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.